Rechercher

L'œil du pratiquant : interview de Costantino Brandozzi


Kumaï senseï & Costantino Brandozzi en 2018


Quelles sont les disciplines que tu pratiques et depuis quand?

What disciplines do you practice and since when?


En 1973, j'avais 15 ans quand j'ai commencé à pratiquer le karaté style Wado-Ryu puis dans les années 70 le kendo jusqu'en être reconnu ceinture marron. Mais l'événement important de mon parcours fut ma rencontre avec maître Kazuhiko Kumaï, un sculpteur japonais qui vivait à Milan. A cette époque, il enseignait l'art de dégainer le sabre (iaido) et représentait une ancienne école (Hoki Ryu). Immédiatement, j'ai été fasciné par cet art. Je n'ai depuis jamais arrêté de pratiquer. Grâce à Kumaï senseï, j'ai pu voyager au Japon 12 fois, j'ai pu rencontrer d'autres maîtres japonais pour lesquels je suis devenu élève pour approfondir mes connaissances : Nakashima Atsumi senseï pour le jujutsu du Katayama tenjin Myoshin ryu ; Nakada Takeo pour le sojutsu de l'école Fuden ryu (techniques qui utilisent la lance) ; Wada Yuji pour le kenjutsu de l'école Katayama ryu. Aujourd'hui encore je suis en lien avec ces professeurs.


When I was 15, in 1973, I started practicing Wado-ryu karate; then, in the late 1970s kendo, reaching the rank of brown belt. But an important moment was when I met Master Kazuhiko Kumai, a Japanese sculptor who lived in Milan. He taught an ancient school of iaido, the Hoki-ryu, and I was immediately fascinated. I haven't stopped since then. Thanks to Kumai sensei I traveled to Japan 12 times, I met other Japanese Masters, of which I became a student to specialize my knowledge: Nakashima Atsumi, for jujutsu Katayama e Tenjin Myoshin-ryu; Nakada Takeo, for sojutsu Fuden-ryu (spear technique); Wada Yuji, for kenjutsu Katayama-ryu. I continue to have relationships with these Masters.


Peux-tu nous en dire davantage sur ces disciplines?

Can you tell us more about these disciplines?


A l'exception du Wado ryu, toutes les autres écoles sont nommés "KORYU". Cela signifie que ce sont des écoles traditionnelles. Elles ont été pour la plupart créees au cours du 16ème siècle. Katayama ryu est l'école mère des deux autres que sont : Hoki ryu et Tenjin Myoshin ryu (Bien qu'elles portent des noms différents, ces écoles sont très proches). Cela est notamment vrai pour le le jujutsu de l'école Takenouchi-ryu. L'école Fuden ryu est également en lien avec l'école Takenouchi-ryu. En conclusion, tous les Koryu que j'ai étudiés sont interconnectés et cela m'a permis d'accéder au curriculum de chaque discipline plus facilement.


With the exception of Wado-ryu karate, all the other schools I study are called "koryu", i.e. old traditional martial schools. They originated mainly in the 16th century. Katayama-ryu is the mother school of Hoki-ryu and Tenjin Myoshin-ryu (in many aspects they are the same thing, although with different names); it is related to Takenouchi-ryu for the jujutsu. Fuden-ryu is also related to Takenouchi-ryu. Thus, all the koryu I study are interconnected and this allows me to deepen their curriculum easier.


Comment se déroule un cours ? Quelle est la particularité de cet art traditionnel?

How does a course work ? What is the particularity of this traditional art ?


Je préfère expliquer l'école Katayama ryu ainsi que les écoles qui y sont associés parce que ce sont celles qui m'intéresse le plus. Le débutant commence toujours par l'étude du curriculum traditionnel, c'est à dire celui pré-établi avant les années 1600 et qui n'ont jamais changé jusqu'à aujourd'hui. A travers la pratique des premiers mouvements et les premières intéractions, le débutant apprend la mécanique humaine ainsi que les principes fondamentaux des techniques elles-même, que ce soit avec le sabre ou à mains nues.


L'école Katayama ryu, comme d'autres Koryu, est né à une époque où il était nécessaire d'apprendre à se défendre avec ou sans armes. C'est la raison pour laquelle, les techniques enseignées sont simples et efficaces. Cependant, cette école était destiné aux samouraïs de hauts rangs ; le fondateur Katayama Hisayasu (1575-1650) était un maître d'armes de la famille Toyotomi et a reçu un titre de noble auprès de l'empereur Goyozei. L'école Katayama ryu est également constitué de principes philosophiques liés aux codes de conduites et aux relations que l'on entretient avec autrui.


Now I speak mainly of Katayama-ryu and related schools (Hoki, Tenjin), because they occupy a large part of my interests. The beginner begins to study the techniques provided in the curriculum, according to a pre-established order that dates back to 1600 and never changed. Through the practice of the first movements and the first actions he learns the mechanics and the fundamental principles of the technique, be they of sword or hand-to-hand combat.


Katayama-ryu, like many other koryu, was born at a time when it was necessary to know how to fight with or without weapons. For this reason, the techniques retain a practical sense of effectiveness and simplicity. However, being a school intended for high-ranking samurai - the founder Katayama Hisayasu (1575 – 1650) was a sword master in the Toyotomi family and awarded a noble title by the Emperor Goyozei - the Katayama-ryu also contains philosophical principles of good governance and correct relationship with the others.



Quel âge as-tu? y a-t-il un âge pour commencer cette pratique selon toi?

How old are you? Is there an age to start this practiceaccording to you?


J'ai 63 ans. Il n'y a pas de limites d'âge pour un Koryu ; évidemment s'il est nécessaire de faire des chutes ou de faire du travail au corps à corps, il faut s'assurer de l'état physique du pratiquant. Au besoin, ne pas hésiter à s'échauffer.


I am 63 years old. There is no age limit for the koryu; obviously, if falls or energetic hand-to-hand actions are expected, it is necessary to check one's physical state. If so, do some preparatory exercise.


Quelles sont les raisons qui t’ont amené à pratiquer ces disciplines? qu’est-ce que cela t’apporte ? What are the reasonsthat led you to practicethese disciplines? What does it bring you?


Dès mon plus jeune âge, je me suis intéressé au combat et aux relations physiques et mentales qui naissent entre plusieurs combattants. De plus, la culture traditionnelle japonaise me fascine.


From a young age, I am interested in combat and in the mental and physical relationship that is established between fighters. In addition, the traditional Japanese culture fascinates me.


Te rappelles-tu de ton premier cours? Peux-tu nous raconter le jour où tu as su que les arts martiaux allaient devenir important à tes yeux?

Do you remember your first class ? Can you tell us about the day you knew that martial arts would become important to you?


A chaque fois que j'ai rencontré un maître japonais, c'était un premier cours pour moi. Et j'en ai eut plusieurs :-).

Quoi qu'il en soit, si je cherche bien il n'y a aucun doute que ma plus belle rencontre fut celle avec Kumaï senseï : j'étais fasciné par sa clairvoyance, la rapidité et l'efficacité de ses techniques au sabre. Ce fut un coup de foudre et j'ai su que je m'arrêterais jamais. Je rêvais de devenir un chevalier, un samouraï :-).


Every time I met a Japanese Master it was a first class for me. And I've had several. LOL.

Anyway, looking into my memory no doubt was when I met Kumai sensei: I was fascinated by his lightning, essential and effective technique with the sword. It was love at first sight and I decided I would never stop. I dreamed of becoming a knight, a samurai. LOL.



Que représente les arts martiaux traditionnels pour toi? En quoi sont-ils importants?

What does traditional martial arts mean to you? Why are they important?


Aujourd'hui et après tant d'années de pratique, ils font partie de ma vie. Ils m'ont permis de mieux me connaître, d'entraîner mon corps et mon esprit, de découvrir une culture différente et des personnes très intéressantes.


Now, after so many years they are part of my life; they allowed me to know myself better, to train my body and my mind, to know a different culture and many interesting people.


A quelle fréquence pratiques-tu? Combien de dojos possèdes-tu? Où se situent-ils? As-tu eu un ou plusieurs professeurs japonais? Peux-tu nous en dire davantage sur eux?

How often do you practice? How many dojos have you got? Where are they? Did you have one or more Japanese teachers?Can you tell us more about them?


En parallèle de mon métier, j'essaie de pratiquer tous les jours, même quelques minutes. Quoi qu'il en soit, au minimum 3 fois par semaine dans mon dojo "Isononami dojo" ou dans un gymnase public. Il m'arrive par fois d'enseigner dans d'autres clubs comme le Shinbu-kai à Brescia et le Kkien-Budo à Palerme. Comme je l'ai dit précédemment, mes professeurs japonais toujours en vie sont Kumaï Kasuhiki, sculpteur qui vit aujourd'hui dans la ville de Kurume, Wada Yuji, pharmacien à Osaka, Nakashima Atsumi chirurgien en cardiologie à Iwakuni, Nakada Takeo propriétaire d'un institut d'enseignement privé pour enfants à Komatsu. Tous vivent de leur travail et non des arts martiaux. Je suis pour ma part consultant en entreprise dans une association professionnelle.


Compatibly with my work, I try to practice every day, even for a few minutes. Anyway, at least three times a week, in my "Isononami dojo" or in a public gym. Sometimes I get to and teach in other Italian groups, as the Shinbu-kai in Brescia and the Kkien-budo in Palermo. As I said above, my Japanese teachers, still alive, are Kumai Kazuhiko, sculptor who now lives in Kurume; Wada Yuji, pharmaceutical chemist in Osaka; Nakashima Atsumi, cardio thoracic vascular surgeon in Iwakuni; Nakada Takeo, owner of a private educational institute for children in Komatsu. All of them live off their work and not by teaching martial arts. So do I; I'm a business consultant in a business association.


Combien d’élèves êtes-vous à pratiquer ta discipline en Italie et dans le monde? Comment le covid-19 a-t-il impacté votre pratique?

How many students are you practicing your discipline in Italia? In the world? How has covid-19 impacted your practice ?


De manière générale, il n'y a pas beaucoup de pratiquants de Koryu, à quelques exceptions près évidemment. Quant à moi, j'ai près d'une cinquantaine d'élèves de Tenjin Myoshin ryu en Italie et un très bon élève en Allemagne : monsieur Volker Schölles. Pour le Katayama ryu, il y a environ 200 pratiquants en Italie dans différents clubs mais avec les mêmes professeurs japonais. Je n'ai malhereusement pas de vision globale du nombre de pratiquants dans le monde.

Oui le covid-19 a fortement impacté notre pratique du fait des distanciations et du fait de l'interdiction de pratiquer des activités physiques en général.


Generally speaking, the koryu world does not have a large number of practitioners; obviously with some exceptions. As for me, I have nearly fifty students of Tenjin Myoshin-ryu in Italy; and a very good one in Germany, Mr. Volker Schölles. For Katayama (Hoki)-ryu there are about two hundred practitioners in Italy, in different groups, with the same Japanese teachers and connected among us. I don't have the exact picture worldwide.

Yes, Covid19 has strongly impacted our practice due to the personal distancing and the blocking of sporting activity in general.


Y a-t-il une sélection pour rentrer dans ton école ?

Is there a selection to enter your school ?


Pour rentrer dans notre école il faut d'une part adopter un code de conduite exemplaire et d'autre part avoir envie d'apprendre ! En réalité, la sélection se fait naturellement. Lorsque certains élèves n'obtiennent pas ce qu'ils sont venu chercher, ils arrêtent d'eux même.


To enter, the only selection consists in having good manners and willingness to study. The hardest selection occurs later, when many students drop out because they don't get what they imagined at the beginning.


Pour toi, y a-t-il une différence entre les sports de combats et les arts martiaux traditionnels? si oui, lesquels ? For you, is there a difference between combat sports and traditional martial arts? If yes, which ones ?


Dans un combat, l'objectif principal est de gagner. Dans un sport de combat, le but est de gagner une médaille, un prix ou un titre. Dans un Koryu, le but est de préserver sa santé, sa vie et celle des autres. L'état d'esprit d'un Koryu est plus proche de la légitime défense.


In combat, the main goal is to win. In combat sports: winning a prize, a medal, a title. In the koryu: winning to save one's health, life and that of others. The koryu mentality is closer to self-defense.


Comment expliquerais-tu ta discipline à une personne qui n’a jamais fait d’arts martiaux?

How would you explain your discipline to a person who has never done martial arts?


Vient voir ! :-) Plus sérieusement, c'est un voyage dans un ancien système de combat lié à une culture lointaine et différente. Toutefois, parce qu'étudier les Koryu c'est avant tout étudier l'Homme, alors étudier un Koryu est très utile à notre époque moderne.


Come and see! LOL. Seriously, it is a journey into an ancient combat system connected to a distant and different culture, but which, having man as a central point, is also useful to us in our times and in our modern society.


Quelle est ta technique préférée?

What is your favorite technique?


J'aime beaucoup les techniques d'escrimes.


I like fencing techniques.


Quels sont tes objectifs à l’avenir?

What are your goals for the future?


Continuer à étudier les techniques martiales en profondeur et enseigner ce que j'ai appris et compris.


To continue to study martial schools in depth and teach what I have learned and understood.


Un adjectif ou un mot qui te résume dans ta pratique?

An adjective or a word that sums up you in your practice?


Constamment obstiné :-)


Stubborn constancy! LOL


Ton meilleur souvenir en tant que pratiquant d’arts martiaux traditionnels?

Your best memory asa traditional martial arts practitioner?


En 2012, quand Nakashima Atsumi m'a décerné le titre de Menkyo Kaiden de l'école Tenjin Myoshin Ryu, et devenant alors son successeur. Je me souviens avoir été interviewé par un journal et une télévision japonaise; C'est très excitant et plein de responsabilité.


When in 2012 Nakashima Atsumi sensei awarded me the Menkyo-kaiden title of the Tenjin Myoshin-ryu school, becoming his successor. I was also interviewed by a Japanese newspaper and television. Very exciting and full of responsibility.


Un message pour la jeune génération?

A message for the younger generation?


Il est important d'avoir un rêve dans sa vie ; pour y parvenir il faut avoir confiance en soi, faire preuve de persévérance, de courage et de résilience. Les Koryu ou arts martiaux traditionnels japonais peuvent vous être d'une grande aide.


It is important to have a dream in one's life; to achieve it you need to have self-confidence, perseverance, courage, resilience. Traditional Japanese martial arts, koryu, can be of great help.



Photo de groupe avec Wada senseï, Costantino Brandozzi et ses élèves à Ascoli Piceno (Italie)



204 vues0 commentaire