Rechercher

L'œil du pratiquant : interview de Kenneth FREEMAN


Kenneth Freeman au dojo de Sumiyoshi-Taisha à Osaka (JAPON)




Quelles sont les disciplines que tu pratiques et depuis quand ? et depuis quand enseignes-tu ? What disciplines do you practice and since when ? and since when do you teach ?


J'ai commencé à pratiquer les arts martiaux en 2002. À l'origine, j'ai étudié le Kenpo, l'Escrima et le Daito-Ryu Aiki jujutsu. À une certaine époque, j'ai également pratiqué le kendo, dans le but précis d'approfondir ma compréhension du Daito-Ryu. Mon professeur ayant décidé de faire des études de médecine, j'ai été amené à diriger des cours. J'ai pris cette position avec une grande responsabilité et j'ai voyagé plus fréquemment au Japon et en Finlande afin de pouvoir affiner mes compétences et offrir des cours plus dynamiques. Lorsque j'ai atteint le niveau Nidan, je donnais des cours six fois par semaine et j'assistais à quatre séminaires intensifs par an.


I began practicing martial arts in 2002. Originally I studied Kenpo, Escrima and Daito-Ryu Aiki jujutsu. There was a time that I also practiced Kendo, specifically with the focus of deepening my understanding of Daito-Ryu. Because my teacher decided to go to medical school, I was thrust into a position of leading classes. I took this position with great responsibility and traveled more frequently to Japan and Finland so I could hone my skill and offer more dynamic classes. When I reached Nidan I was instructing six times a week and attending 4 intensive seminars a year.



Quel âge as-tu ? y a-t-il un âge pour commencer ces pratiques selon toi ? How old are you? Is there an age to start these practices according to you ?


Je suis âgé de 54 ans. Ma philosophie a toujours été la suivante : chaque chose en son temps. Si j'avais commencé mon chemin vers les arts martiaux plus tôt, peut-être n'aurais-je pas eu autant de chance avec mes professeurs. Avec toutes les formes d'éducation, si l'on veut aller au-delà des idées préconçues, il est absolument nécessaire d'avoir des professeurs appropriés et inspirants.


I am 54 years old. My philosophy has always been, everything in it’s time. If I had begun my path on martial arts earlier, perhaps I would not have been so fortunate with my teachers. With all forms of education, if one wants to go beyond preconceived notions, having appropriate and inspiring teachers is absolutely necessary.



Quelles sont les raisons qui t’ont amené à pratiquer ces disciplines ? What are the reasons that led you to practice these disciplines ?


J'ai commencé à pratiquer les arts martiaux parce que j'écrivais un livre. Je voulais un sens strict de la discipline pour équilibrer mes périodes intenses d'écriture. Deux fois par semaine, je m'entraînais pendant deux heures, j'écrivais pendant cinq heures, puis je m'entraînais à nouveau pendant deux heures. Je me suis également entraîné deux autres jours par semaine, mais une seule fois par jour. Après les trois ans qu'il a fallu pour écrire le livre, la relation avec l'art martial était établie.


I began practicing martial arts because I was writing a book. I wanted a strict sense of discipline to balance my intense periods of writing. Twice a week I trained for two hours, wrote for five hours and then trained again for two hours again. I also trained two more days a week but just once per day. After the three years it took to write the book, the relationship with the martial art had been established.



A quelle fréquence pratiques-tu ? How often do you practice ?


Pendant la plupart des années où je me suis entraîné, j'ai pratiqué six fois par semaine. Je me suis également fait un devoir d'assister à des séminaires de 7 à 10 jours au Japon, en Finlande et à New York (où je vivais et enseignais) 4 fois par an.


For most of the years that I have trained, I have practiced six times a week. I also made it a point to attend 7-10 day seminars in Japan, Finland and NYC (where I used to live and teach) 4 times a year.



Comment s’appelle ton ou tes clubs ? Ou se situe-t-il ? combien as-tu d’élèves ? Le covid-19 a-t-il impacté ta pratique ? What is the name of your club (s)? Where are there? how many students do you have? Have your classes been impacted by covid-19?


Le nom de mon dojo est Seattle Aiki Club. Je l'ai créé lorsque j'ai déménagé de New York, où j'étais membre du Yushinkan. Le Covid a eu un effet énorme sur mes élèves et ma capacité à enseigner. Depuis plus d'un an, je n'ai pu proposer que des cours en ligne axés sur les mouvements de base du corps et les extensions et contractions du fascia interne. L'un des espaces que j'utilisais pour enseigner a fermé et il est difficile de trouver des lieux appropriés pour s'entraîner. J'ai également un groupe d'étude en Californie du Sud.


The name of my dojo is Seattle Aiki Club. I created it when I moved here from NYC, where I had been a member of Yushinkan. Covid has had a tremendous effect on my students and ability to teach. For more than a year I have only been able to offer online classes that focus on basic body movements and internal fascia extensions and contractions. One of the spaces I used for teaching has closed down and looking for appropriate places to train is challenging. I also have a study group in Southern California.



Quel est le profil de tes élèves ? What is the profile of your students?


Mes étudiants ont une multitude d'antécédents. Le point commun le plus important est le désir d'apprendre et d'être mis au défi.


My students have a myriad of backgrounds. The most important commonality is the desire to learn and be challenged.



Rodrigo Kong senseï avec Kenneth Freeman et ses élèves à Seatle (USA).



Proposes-tu des cours particuliers ? Y a-t-il une sélection pour devenir l’un de tes élèves ? Do you offer private lessons? Is there a selection to become one of your students?


Je le dis depuis que j'ai commencé à enseigner, la réponse à toutes les questions est la même. Nous devons nous former davantage. Lorsque les élèves font preuve d'un réel désir de s'appliquer, je suis heureux d'offrir une formation supplémentaire. J'ai eu la chance de bénéficier d'un soutien fantastique et j'ai toujours voulu offrir la même chose. Je suis très ouvert quant aux personnes à qui j'enseigne. L'exception est que si les priorités d'un élève sont violentes, je ne suis pas l'enseignant qu'il lui faut. Le Daito-Ryu est trop dangereux pour une étude non sincère.


I have said since I began teaching, the answer to all questions is the same. We must train more. When students demonstrate a real desire to apply themselves, I am happy to offer extra training. I was very fortunate to have fantastic support and have always wanted to offer the same. I am very open with who I teach. The exception is, if a student’s priorities are violent, I am not the teacher for them. Daito-Ryu is too dangerous for insincere study.



Combien as-tu de professeurs ? Qui sont tes professeurs or mentors ? Continues-tu à pratiquer avec eux ? How many teachers do you have ? Who are your teachers ? Do you continue to practice with them?


Mon premier professeur d'arts martiaux était Rodrigo Kong au Yushinkan. Il était incroyablement généreux de son temps et nous avions des entraînements personnels souvent deux fois par semaine. Pendant l'hiver, notre première heure d'entraînement se déroulait dans la neige et la seconde dans son salon. Toutes les conditions qui permettaient de s'entraîner davantage. Je suis toujours en contact fréquent avec lui et il est venu plusieurs fois à Seattle pour organiser des séminaires pour mes élèves. Jyrki Rytila de Fudoshin en Finlande a également été un enseignant principal pour moi. J'ai voyagé en Finlande deux fois par an pendant de nombreuses années pour des séminaires de formation incroyables. Lorsque j'étais à New York, il organisait également des séminaires et il a continué à le faire ici, à Seattle. J'ai la chance de les considérer comme des amis proches. Kawabe Shihan, qui a fait partie de Takumakai jusqu'à ce qu'il fonde Kobukan, est également un de mes professeurs les plus importants. Lorsque j'allais en Finlande, c'était pour participer à un séminaire qu'il enseignait, ainsi que, bien sûr, tous mes voyages au Japon. Chacun de ces professeurs est une source d'inspiration unique. Je dois également mentionner le temps important passé avec Annoki Shihan, Amatsu Shihan, Kobayashi Shihan et Kobayashi Sumocho, et Terho Korhonen et Jyri Lamminmaki. Je continue à m'entraîner avec eux aussi souvent que possible.



Kenneth Freeman et Kawabe senseï Shihan lors d'une démonstration à Helsinki (FINLANDE).


My first martial arts teacher was Rodrigo Kong at Yushinkan. He was incredibly generous with his time and we had personal training often twice a week. During winter time our first hour of training was in the snow and second in his living room. Any conditions that allowed for more training. I am still in frequent contact with him and he has been out to Seattle several times to put on seminars for my students. Jyrki Rytila of Fudoshin in Finland has also been a primary teacher for me. I have traveled to Finland twice a year for many years of incredible training seminars. When I was in NYC he would also put on seminars and he has continued to do so here, in Seattle. I am very fortunate to consider them close friends. Kawabe Shihan who was a part of Takumakai until he established Kobukan is also an extraordinarily significant teacher of mine. Most of the times I traveled to Finland was to participate in a seminar he was teaching as well, of course, all of my Japan trips. Each of these teachers are inspiring in unique ways. I should also mention significant time spent with Annoki Shihan, Amatsu Shihan, Kobayashi Shihan and Kobayashi Sumocho, and Terho Korhonen and Jyri Lamminmaki. I continue to train with them as often as possible.



En quoi ta pratique est-elle différente des clubs de sports classiques ? How is your practice different from classic sports clubs ?


Je ne suis pas sûr de comprendre ta question. Le Daito-Ryu peut être assez difficile physiquement mais il est beaucoup plus mental. C'est un jeu d'échecs multidimensionnel. Il requiert également une conception complètement unique de l'utilisation du corps et de la résolution des conflits.


I am not sure what you mean by classic sports clubs. Daito-Ryu can be quite physically challenging but it is much more mental. It is a multi dimensional game of chess. It also requires a completely unique conception about use of body and conflict resolution.



Démonstration d'immobilisation au sol par Kenneth Freeman.



Quelle est ta technique préférée/ ton geste préféré ? What is your favorite technique in martial arts ?


J'aime me challenger et j'adore les arts martiaux pour cela. Je dirai Ukemi (chutes). Au début, il s'agit de comprendre les façons très dynamiques d'utiliser son corps pour minimiser les dommages qui peuvent survenir lorsqu'on est projeté. À des niveaux plus avancés, il s'agit de prendre plus de son partenaire d'entraînement ou de son adversaire qu'il ne le souhaite. Cela change immédiatement la dynamique de l'endroit où ils se trouvent dans leur corps et diminue la puissance qu'ils pensent avoir.


My favorite technique is challenging because I love this martial art so much. I would have to say Ukemi. In the beginning it’s understanding very dynamic ways to use one’s body to minimize damage that can happen when one is being thrown. At more advanced levels it’s about taking more from one’s training partner or opponent than they intend. This immediately changes the dynamics of where they are in their body and diminishes the power they think they have.



Quels sont tes futurs projets en tant qu’enseignant ? What are your future projects as a teacher?


Mon objectif en tant que professeur a toujours été de fournir un environnement dynamique pour apprendre un art martial fascinant. Je m'efforce d'offrir aux autres les mêmes opportunités que celles que j'ai eu la chance de recevoir.


My goal as a teacher has always been to provide a dynamic environment to learn a fascinating martial art. I strive to offer the same opportunities to others that I have been fortunate to receive.



Un adjectif ou un mot qui te résume dans ta pratique ? An adjective or a word that sums up you in your practice ?


L’entraînement.


Shugyo (Japanese) or Sisu (Finnish).



Entraînement avec Kawabe senseï Shihan



Un message pour la jeune génération ? A message for the younger generation ?


Le message que j'adresse à la jeune génération est également important pour les personnes plus âgées. La vie consiste à créer des relations et plus la connexion est profonde, plus nous avons de chances d'aller au-delà des idées préconçues et des malentendus. Continuez à vous mettre au défi et soyez disciplinés pour aller plus loin. Il est important de reconnaître ses réalisations, mais il est encore plus important de détruire les murs et de reconstruire avec une nouvelle façon de penser. Je n'ai pas commencé à m'entraîner pour devenir professeur. J'ai trouvé quelque chose que j'aimais et je me suis consacré à sa compréhension. Je suis toujours un étudiant parce que je continue à remettre en question ma façon de penser et à chercher à comprendre les choses de manière plus approfondie. Le Daito-Ryu offre de nombreux principes qui peuvent et doivent être appliqués à la vie quotidienne. Trouvez la joie et allez de l’avant !


My message for the younger generation is also significant to those older. Life is about creating relationships and the deeper the connection we can have, the greater our opportunities to go beyond preconceived notions and misunderstandings. Keep challenging yourself and be disciplined about going deeper. It’s important to acknowledge accomplishments but it’s more important to tear down the walls and build again with a new way of thinking. I didn’t begin practicing to become a teacher. I found something I loved and dedicated myself to understanding it. I am still a student because I am still challenging my thinking and looking to understand things in deeper ways. Daito-Ryu offers many principles that can and should be applied to daily life. Find joy and push yourself.



Thank you Julien !

104 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout